La congélation




Dans le but de prévenir des dommages tels que le collage des feuillets entre eux, leur déformation, corrosion, gonflement ou la croissance des moisissures, etc., il est recommandé - dans la plupart des cas - de faire congeler immédiatement le matériel sinistré à une température de - 22° C au minimum. La congélation permet de protéger le matériel. Le temps ainsi gagné servira à clarifier toute question pertinente au sinistre et à évaluer les mesures à prendre.


A savoir

Congeler n’est pas congeler, car la congélation doit intervenir immédiatement, d’une manière techniquement bien réfléchie qui tient compte de la sensibilité des matériaux. C’est seulement au moment où le matériel est congelé dans sa partie centrale que la dynamique du dégât sera arrêtée.

Il existe des matériaux moins adaptés à la congélation. La prudence est de mise lorsqu’il s’agit de couvertures de livre avec décors (sculptures, broderies de perles, décors en ivoire ou pierre précieuse). Dans ces cas-là, il importe de consulter un expert pour pouvoir décider du traitement adéquat.